Non classé

Article paru dans maville.com – 24 Octobre 2018

Santé. Auto-transfusion : une start-up nantaise lève 3 millions d’euros

 

P18478549D3560527G_px_640_I-Sep a mis au point une nouvelle technique d’auto-transfusion per-opératoire© Photo illustration archives PO

 

Lauréate du Programme d’investissements d’avenir de l’Etat, la start-up nantaise i-Sep a décroché une aide de 3 M€ pour mettre son produit sur le marché.

Créée en octobre 2015 par Francis Gadrat, médecin anesthésiste, Bertrand Chastenet, ex-dirigeant du secteur pharmaceutique et Sylvain Picot, entrepreneur des MedTech, i-Sep a mis au point une nouvelle technique d’auto-transfusion sanguine en cours d’intervention chirurgicale, permettant de rendre au patient ses plaquettes en plus de ses globules rouges.

La technologie développée par i-Sep est déjà brevetée dans 13 pays. La société va mener durant le deuxième semestre 2019 une étude clinique pour démontrer la sécurité et la performance de son dispositif, en vue d’une commercialisation en 2020. L’entreprise espère équiper à terme les principaux hopitaux français puis européens.

I-Sep a également obtenu une subvention de plus de 500 000 euros du Fonds européen de développement régional (FEDER), via la Région Pays de la Loire. Soutenue par Go Capital et accompagnée par Atlanpole, la start-up emploie 12 ingénieurs, docteurs et biologistes, tous installés depuis quelques mois dans la pépinière Bio Ouest, sur l’île de Nantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s